Airbus dévoile la cabine de l'A350, son nouveau long-courrier

lundi 7 avril 2014 16h14
 

par Cyril Altmeyer et Victoria Bryan

HAMBOURG (Reuters) - Airbus a dévoilé lundi l’intérieur de la cabine de l’A350, une étape cruciale dans la phase finale d’essai du futur long-courrier avant sa livraison à son premier client, Qatar Airways, à la fin de l’année.

Tirant les leçons du lancement de son très gros porteur A380, qui avait multiplié les retards, et du Boeing 787, concurrent frontal de l’A350, qui a dû subir des modifications après son entrée en service, l’avionneur européen a démarré il y a un an les essais au sol de la cabine.

"Nous sommes à six mois de l’entrée en service et l’avion est dans la chaîne d’assemblage final, la définition est gelée, les fournisseurs livrent les équipements", a souligné Chris Emerson, chargé du marketing chez Airbus lors d’un entretien accordé à Reuters.

"Avec l’A380, nous n’étions pas dans cette situation: nous étions en retard dans la personnalisation et la conception de la cabine. Deux approches différentes, deux résultats différents."

Le premier A350 doté d’une cabine est arrivé samedi après-midi à Hambourg, où Airbus a présenté lundi son nouveau centre de définition des besoins des clients pour l’appareil. Cet avion, qui a effectué son premier vol fin février, devait repartir lundi après-midi à Toulouse, où il est basé.

Pour Patrick du Ché, pilote d’essai sur l’A350, Airbus est en bien meilleure posture que quelques mois avant la livraison de l'A380 à son premier client, Singapore Airlines, en octobre 2007, avion sur lequel il a également été piloté d’essai.

"Nous volons beaucoup plus que nous le faisions sur l’A380", a-t-il observé.

Airbus prévoit 80 à 90 heures d’essais en vol par mois pour l'A350 contre 50-55 heures pour l’A380. La "cabine zéro", qui n’existait pas du temps de l’A380, a permis par ailleurs des tests techniques au sol depuis un an, évitant ainsi quelques mauvaises surprises en vol.   Suite...

 
Airbus  a dévoilé lundi l’intérieur de la cabine de l’A350, une étape cruciale dans la phase finale d’essai du futur long-courrier avant sa livraison à son premier client, Qatar Airways, à la fin de l’année. /Photo prise le 7 avril 2014/ REUTERS/Fabian Bimmer