Lafarge et Holcim dévoileront lundi leur projet de fusion

dimanche 6 avril 2014 16h47
 

par Lionel Laurent

PARIS (Reuters) - Le français Lafarge et son concurrent suisse Holcim, les deux plus grands cimentiers mondiaux, ont convenu des termes d'une fusion, a-t-on déclaré dimanche de source proche du dossier.

Lafarge et Holcim, dont les conseils d'administration ont approuvé le projet samedi, doivent l'annoncer lundi et s'attellent déjà à résoudre de possibles problèmes de concurrence soulevés par leur rapprochement, a-t-on ajouté de même source.

"Les conseils (de Lafarge et Holcim) se sont bien réunis hier et ont approuvé le projet", a déclaré cette source, confirmant une information du Figaro. "Il y aura une communication officielle demain" lundi.

Lafarge s'est refusé à toute déclaration. Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat chez Holcim.

Les deux groupes avaient annoncé vendredi soir être en discussions avancées en vue d'une fusion entre égaux, en mettant en avant une forte complémentarité de leur portefeuille et une proximité culturelle entre les deux sociétés.

L'opération, a aussi confirmé la source, se fera par une offre publique d'échange lancée par Holcim sur Lafarge, intégralement payée en actions. Le groupe aura son siège social en Suisse et deux sièges opérationnels, l'un en France et l'autre en Suisse.

Le PDG de Lafarge Bruno Lafont prendra les commandes opérationnelles du futur groupe, dont le président sera suisse.

  Suite...

 
Le groupe français Lafarge et son concurrent suisse Holcim sont tombés d'accord sur les termes d'une fusion qui permettrait de créer le numéro un mondial du ciment, selon une source proche du dossier. /Photos d'archives/REUTERS/Bor Slana et Denis Balibouse