Ligue 1: Canal+ grand vainqueur des droits de diffusion TV

vendredi 4 avril 2014 20h29
 

par Gregory Blachier

PARIS (Reuters) - Canal+, filiale de Vivendi, s'est assuré vendredi la place de premier diffuseur de la Ligue 1 de football de 2016 à 2020 en remportant les deux premiers lots de l'appel d'offres lancé par la Ligue de football professionnel (LFP).

L'ensemble des lots a été attribué, pour la Ligue 1 et la Ligue 2, pour un montant total de 748,5 millions d'euros par saison, contre 607 millions d'euros actuellement.

Ce montant place le football français au niveau du football espagnol, dont les droits s'élèvent à 750 millions par an.

Le président de la LFP Frédéric Thiriez, qui a annoncé le résultat de l'appel d'offres, n'a pas souhaité détailler les montants pour lesquels chacun des six lots ont été attribués.

Le quotidien L'Equipe rapporte sur son site internet que Canal+ débourserait 540 millions d'euros par an pour la Ligue 1 tandis que beIN Sports s'acquitterait de 186,5 millions. Les deux sociétés n'étaient pas joignables dans l'immédiat pour commenter l'information.

Didier Quillot, membre du conseil d'administration de la LFP, a déclaré aux journalistes que le rapport de forces financier entre Canal+ et son concurrent qatari beIN Sports restait sensiblement le même qu'à l'heure actuelle.

Canal+ paie actuellement 420 millions d'euros par saison et beIN Sports 150 millions, sur un total de 607 millions qui inclut d'autres opérateurs résiduels. L'appel d'offres avait été construit de telle manière que Canal+, s'il voulait tous les meilleurs matches, devait prendre les lots 1 et 2.

Les deux grands rivaux ayant remporté l'ensemble des lots pour la Ligue 1 et la Ligue 2 - une première pour Canal qui ne diffusait pas la deuxième division -, cela situerait le montant payé par la filiale de Vivendi autour de 550 millions d'euros par saison. Le groupe n'a pas donné ce chiffre pour l'heure.   Suite...

 
Canal+, filiale de Vivendi, s'est assuré vendredi la place de premier diffuseur de la Ligue 1 de football de 2016 à 2020 en remportant les deux premiers lots de l'appel d'offres lancé par la Ligue de football professionnel (LFP). BeIN Sports, lui, a remporté les lots 3 à 6 et aura la possibilité de diffuser sept autres matches en direct, les trois meilleurs en différé et une douzaine en codiffusion. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau