Le dégonflement de son bilan, prochain défi de la Fed

vendredi 4 avril 2014 12h49
 

par Ann Saphir et Jonathan Spicer

SAN FRANCISCO/NEW YORK (Reuters) - Maintenant que la Réserve fédérale a engagé la sortie progressive de son programme massif de rachat d'actifs sur le marché, les responsables de la politique monétaire américaine s'interrogent sur la prochaine étape: à quel moment la banque centrale devra-t-elle commencer à dégonfler son bilan?

Si la Fed s'en tient à son projet établi en juin 2011, la décision d'arrêter de réinvestir les revenus des obligations qu'elle détient précéderait tout relèvement de ses taux directeurs et marquerait le premier cycle de resserrement monétaire depuis 2004-2006.

Mais certains dirigeants de la Fed se posent des questions.

Des conversations avec plusieurs responsables monétaires laissent penser que certains d'entre eux préféreraient passer à cette étape délicate à peu près en même temps que la première hausse des taux, peut-être vers le milieu de l'an prochain.

Et ceux qui veulent respecter le projet initial de la Fed soulignent qu'il faudra bien s'assurer que les marchés comprennent que le retrait du marché obligataire ne signifie pas forcément qu'une hausse des taux est imminente.

Quel qu'en soit le calendrier, la décision de mettre fin au réinvestissement des revenus tirés des obligations d'Etat et des titres adossés à des créances hypothécaires (MBS) représenterait un premier pas en direction d'une réduction du bilan de la Fed, qui a atteint des niveaux sans précédents, pour le ramener à un montant jugé plus normal, d'environ 1.000 milliards de dollars.

L'arrêt des réinvestissements serait un signal fort à l'opinion américaine sur le fait que l'économie du pays frappée par la récession a enfin repris pied et doit se préparer à une hausse des taux.

Une telle décision exercerait également une petite pression à la baisse sur le coût de financement à long terme, à moins que les marchés ne l'interprètent à tort comme le signe avant-coureur d'un nouveau tour de vis plus radical.   Suite...

 
Maintenant que la Réserve fédérale a engagé la sortie progressive de son programme massif de rachat d'actifs sur le marché, les responsables de la politique monétaire américaine s'interrogent sur la prochaine étape: à quel moment la banque centrale devra-t-elle commencer à dégonfler son bilan? /Photo prise le 31 juillet 2013/REUTERS/Jonathan Ernst