2 avril 2014 / 11:44 / il y a 3 ans

Légère hausse des Bourses européennes à la mi-séance

Les marchés européens évoluaient en très légère hausse mercredi à la mi-séance, les investisseurs se montrant attentistes après six séances de hausse consécutives pour l'indice pan-européen FTSEurofirst 300. À Paris, le CAC 40 est stable à 4.426,88 points vers 11h00 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,15% et à Londres, le FTSE prend 0,17%. /Photo d'archives/REUTERS/Lisi Niesner

PARIS (Reuters) - Les marchés européens évoluaient en très légère hausse mercredi à la mi-séance, les investisseurs se montrant attentistes après six séances de hausse consécutives pour l‘indice pan-européen FTSEurofirst 300, tandis que des premières indications suggérent que Wall Street, où le S&P 500 a inscrit la veille un nouveau record, va ouvrir en légère hausse.

À Paris, le CAC 40 est stable (+0,16 point) à 4.426,88 points vers 11h00 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,15% et à Londres, le FTSE prend 0,17%. L‘indice paneuropéen EuroStoxx 50 ne bouge guère tandis que le FTSEurofirst 300 progresse de 0,17%.

Sur le marché des changes, l‘euro a effacé l‘essentiel de ses modestes gains engrangés en début de journée après qu‘Eurostat a annoncé que les prix à la production dans la zone euro avaient reculé plus que prévu dans la zone euro en février, une autre donnée qui plaide en faveur d‘une nouvelle mesure d‘assouplissement de la part de la Banque centrale européenne (BCE).

L‘issue de la réunion de politique monétaire de cette dernière, prévue jeudi, ainsi que les chiffres de l‘emploi pour le mois de mars aux Etats-Unis, sont les deux éléments qu‘attendant les acteurs de marché avant de prendre des positions plus tranchées.

Avant les chiffres du gouvernement américain, le cabinet ADP publiera ce mercredi ses donnnées pour le secteur privé. Cette statistique est susceptible d‘avoir une influence sur la suite de la journée, qu‘elle vienne corroborer ou démentir l‘hypothèse d‘une bonne santé retrouvée de l‘économie des Etats-Unis.

Le secteur automobile affiche l‘une des plus fortes hausses sectorielles (+0,56%), emméné notamment par BMW (+1,5%) et Porsche (+1,3%) qui tirent parti de l‘annonce de bonnes performances commerciales aux Etats-Unis en mars.

Les cours du pétrole sont repartis en nette baisse après s‘être maintenus en début de séance, le Brent reculant de 1% après avoir déjà cédé 2% mardi à la suite de l‘annonce par les rebelles libyens de la réouverture imminente de ports pétroliers clefs.

Le cours du cuivre (+57%) était toujours en hausse à la suite du puissant séisme intervenu au large des côtes du Chili - principal exportateur du métal rouge.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below