Les Bourses européennes terminent en hausse, Paris gagne 0,80%

mardi 1 avril 2014 18h34
 

PARIS (Reuters) - Les principales bourses européennes ont démarré mardi le deuxième trimestre sur un net rebond, notamment à Paris, où le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,8%, porté par un indicateur encourageant sur l'activité du secteur manufacturier en France.

Le CAC 40 a terminé à 4.426.72 points après avoir touché un nouveau plus haut depuis septembre 2008 en séance, à 4.440,04 points. Le Footsie britannique a connu une progression comparable de 0,82%, le Dax allemand se contentant de 0,5%. Les indices EuroStoxx 50 et FTSEurofirst 300 ont confirmé la tendance en prenant respectivement 0,78% et 0,56%.

Les résultats définitifs des enquêtes PMI de Markit sur le secteur manufacturier européen ont par ailleurs fait ressortir un ralentissement de la croissance en mars qui reste toutefois solidement ancrée.

Aux Etats-Unis, deux indices manufacturiers ont donné l'image d'un secteur qui reste en situation de croissance fermement ancrée, même si l'un dénote un ralentissement alors que l'autre au contraire atteste d'une croissance accélérée.

La bonne humeur des marchés européens s'explique aussi par les propos de responsables de la Banque centrale européenne (BCE) qui ont évoqué ces derniers temps une baisse des taux directeurs ainsi qu'une possible politique d'assouplissement quantitatif basée sur des rachat d'actifs.

Les investisseurs guettent la prochaine réunion du Conseil des gouverneurs de la BCE, jeudi, qui pourrait éventuellement déboucher sur des initiatives pour contrer la menace d'une déflation. Les opérateurs du marché monétaire et les économistes interrogés par Reuters tempèrent cependant l'enthousiasme des marchés puisqu'ils s'attendant à un statu quo de la BCE malgré une inflation au plus bas depuis novembre 2009 en mars.

Du côté des valeurs, une activité fébrile dans le domaine des fusions et acquisitions a donné lieu à quelques belles envolées.

A Paris, Alstom, plus forte hausse du CAC 40, a bondi de plus de 8% après que le groupe a annoncé céder au fonds d'investissement européen Triton son activité de production d'échangeurs de vapeur pour environ 730 millions d'euros, l'opération s'inscrivant dans le cadre de sa stratégie de vente d'actifs non stratégiques.

A Helsinki, l'action du finlandais Metso a grimpé de plus de 19% après l'approche du groupe d'ingénierie écossais Weir Group en vue d'une fusion.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES