Wall Street finit en hausse avec Janet Yellen

lundi 31 mars 2014 22h30
 

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse de quelque 1% lundi, portée par les déclarations de Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale, qui ont éloigné les craintes d'un premier tour de vis monétaire plus rapide que prévu.

L'indice Dow Jones a gagné 0,82%, soit 134,60 points, à 16.457,66 points. Le S&P-500, plus large, a pris 14,72 points, soit 0,79%, à 1.872,34 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 43,24 points (+1,04%) à 4.198,99 points.

Sur l'ensemble du mois de mars, le Dow affiche une hausse de 0,8% et le S&P un gain de 0,7% tandis que le Nasdaq accuse un repli de 2,5%.

Sur la totalité du premier trimestre, le Dow a perdu 0,7% tandis que le S&P progresse de 1,3% et le Nasdaq de 0,5%.

Il s'agit de la cinquième hausse trimestrielle de suite pour le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds. Ceci étant dit, sur ce type de période, il s'agit de la progression la moins marquée depuis la fin 2012.

Janet Yellen a soutenu lundi avec conviction la politique monétaire ultra-accommodante de la Réserve fédérale des Etats-Unis, notant que l'engagement "exceptionnel" de soutenir l'économie américaine, notamment un marché de l'emploi qui reste poussif, continuerait à s'imposer pour quelque temps.

Dans son premier discours public depuis sa prise de fonction il y a deux mois, la présidente de la Fed a vigoureusement défendu la politique de taux bas et de poursuite des achats d'actifs, signalant qu'il restait beaucoup de capacités inemployées dans l'économie et sur le marché du travail.

Janet Yellen semble ainsi corriger le tir par rapport à ses propos suivant la réunion de politique monétaire de la Fed le 19 mars.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS