Alstom dit coopérer dans une enquête américaine pour corruption

jeudi 27 mars 2014 12h34
 

PARIS (Reuters) - Alstom a fait savoir jeudi qu'il coopérait avec la justice américaine dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption, et a estimé prématuré de prévoir quel montant pourrait représenter un éventuel accord.

Selon l'agence Bloomberg, la justice américaine est en train de monter un dossier pour des faits de corruption présumée dans le cadre de contrats pour des équipements électriques conclus en Indonésie, en Chine et en Inde, ce qui pourrait aboutir à une amende "record".

"Alstom confirme que le groupe coopère avec le DoJ (département américain de la Justice) pour examiner les allégations de conduite inappropriée qui seraient survenues dans le passé", a indiqué le groupe dans une déclaration transmise à Reuters par e-mail.

"Il est prématuré de dire quels projets pourraient être concernés par un potentiel accord. Essayer de l'évaluer ou de le comparer à tout autre cas serait pure spéculation", a ajouté Alstom.

En Bourse, l'action Alstom perd environ 6%, plus forte baisse de l'indice SBF 120, un trader indiquant que "c'est le risque d'un gros procès aux Etats-Unis qui fait baisser le titre".

(Benjamin Mallet et Natalie Huet, édité par Dominique Rodriguez)

 
Alstom acoopère avec la justice américaine dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption, et estime prématuré de prévoir quel montant pourrait représenter un éventuel accord. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer