La Chine prête à équilibrer sa relation économique avec la France

jeudi 27 mars 2014 19h52
 

par Marine Pennetier et Jean-Baptiste Vey

PARIS (Reuters) - La France et la Chine se sont déclarées jeudi prêtes à prendre en compte leurs besoins réciproques afin de rééquilibrer leur relation économique et relancer leur partenariat, 50 ans après l'établissement des relations diplomatiques les deux pays.

Une cinquantaine de contrats et d'accords ont été signés à l'occasion de la visite d'Etat du président Xi Jinping en France, d'une valeur estimée à 18 milliards d'euros, en particulier avec Airbus et PSA.

"Quand vous buvez de l'eau, n'oubliez jamais ceux qui ont creusé le puits", a dit Xi Jinping à l'issue d'un forum économique, rappelant que la France avait été l'un des premiers pays occidentaux à reconnaître la République de Chine Populaire.

"Ce geste a ouvert la porte aux échanges entre Chinois et Français et entre Chinois et Occidentaux et a noué une relation particulière entre ces deux grands pays."

François Hollande a abondé dans le même sens.

"En 1964, nous avions trouvé le sens de l'Histoire, nous avions bravé les préjugés", a-t-il dit.

"En 2014, nous devons avoir la même clairvoyance, la même espérance, la même volonté", en émettant l'espoir que la visite en grande pompe du dirigeant chinois "ouvre un nouveau cycle".

Dans la matinée, Chinois et Français s'étaient accordés à oeuvrer pour accroître les relations entre les deux pays et contribuer à résorber un double déséquilibre, sur les investissements et les échanges commerciaux.   Suite...