26 mars 2014 / 20:54 / il y a 3 ans

Wall Street finit en baisse, les technologiques pèsent

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en baisse mercredi, à l'issue d'une séance volatile, plombée en cours d'après-midi par de fortes pertes dans le secteur technologique et un retour de l'inquiétude sur la crise en Ukraine après l'annonce que les Etats-Unis et l'Europe envisageaient de nouvelles sanctions contre la Russie.

Barack Obama a annoncé mercredi que Washington et Bruxelles envisageaient d'imposer des sanctions contre le secteur énergétique de la Russie si Moscou prenait de nouvelles initiatives en Ukraine.

La Bourse de New York avait débuté la séance en légère hausse, les investisseurs ayant été encouragés dans un premier temps par l'absence de nouvelles sanctions immédiates, ainsi que par la publication d'indicateurs reflétant une amélioration de la conjoncture économique aux Etats-Unis.

Les commandes américaines de biens durables se sont redressées plus que prévu en février et la croissance s'est accélérée dans le secteur privé en mars.

Mais l'incertitude a fini par l'emporter.

"D'un point de vue fondamental, les investisseurs ne savent pas si la croissance pourra être durable avec tous les vents contraires: le conflit entre la Russie et l'Ukraine; les inquiétudes qui reviennent régulièrement concernant la Chine (...)", souligne Adam Sarhan de Sarhan Capital à New York.

L'indice Dow Jones a cédé 0,6%, soit 98,89 points, à 16.268,99. Le S&P-500, plus large, a perdu 13,06 points, soit 0,7%, à 1.852,56. Le Nasdaq Composite a reculé de façon plus marquée, de 60,69 points (-1,43%) à 4.173,58.

DÉBUT DIFFICILE POUR KING DIGITAL

Aux valeurs, la chute de King Digital Entertainment, créateur du jeu à succès planétaire "Candy Crush", qui a perdu 15,56% à 19 dollars pour son premier jour de cotation, a également pesé sur le sentiment de marché.

Facebook a perdu 6,94% après avoir annoncé mardi soir l'acquisition pour deux milliards de dollars d'Oculus, un concepteur de casques de réalité virtuelle.

En revanche, de nombreuses valeurs pharmaceutiques ont figuré parmi les plus fortes hausses du jour à la suite d'un projet de loi présenté par les Républicains à la Chambre des Représentants mardi soir visant à éviter une baisse du revenu des médecins participant au programme Medicare pour les personnes agées et les handicapés. Les médecins sont menacés d'une baisse de 24% de leur revenu à partir du 1er avril dans le cadre d'une mesure visant à limiter les dépenses publiques.

Tenet Healthcare a pris 5,22%, Quest Diagnostics 5,55% et Laboratory Corp. of America 4,15%.

"Si ce projet de loi est adopté, cela pourrait apporter un soulagement à ces valeurs (de laboratoires cliniques) sur lesquelles cette perspective pesait lourdement", estiment les analystes d'International Strategy & Investment Group.

PVH Corp, qui possède des marques comme Tommy Hilfiger et Calvin Klein, a gagné 3,57% après avoir publié mardi soir un bénéfice annuel, hors exceptionnels, meilleur que prévu.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below