L'amitié franco-chinoise ravivée par une pluie de contrats

mercredi 26 mars 2014 21h44
 

par Marine Pennetier et Elizabeth Pineau

PARIS (Reuters) - La France et la Chine ont concrétisé mercredi leur désir de raviver leur coopération en signant une série de contrats d'une valeur de 18 milliards d'euros, cinquante ans après l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Pour sa première visite en France depuis sa prise de fonction en 2013, le président chinois, Xi Jinping, et son épouse, Peng Liyuan, ont été accueillis par François Hollande aux Invalides lors d'une cérémonie militaire à grand spectacle, un événement inédit sous la Ve République.

Escortés par la Garde républicaine à cheval et à moto, les deux chefs d'Etat ont traversé la Seine pour rejoindre l'Elysée.

Ils ont signé 21 accords sur les 50 qui doivent être conclus lors de cette visite de trois jours, notamment dans les secteurs de l'aéronautique, de l'automobile et de l'agroalimentaire.

L'un vise à prolonger jusqu'en 2025 la production d'Airbus A320 dans l'usine d'assemblage située à Tianjin, en Chine.

Pékin a par ailleurs commandé 70 avions Airbus A320 et A330 pour plus de 10,2 milliards d'euros prix catalogue.

Airbus Helicopters a signé un accord de production pour la fabrication de 1.000 hélicoptères EC 175/Z15 avec le groupe chinois Avic sur une durée de vingt ans, un contrat évalué entre 13 et 15 milliards d'euros sur cette période.

  Suite...

 
Le président François Hollande et son homologue chinois, Xi Jinping, en visite d'État en France, une présence qui a donné lieu à la signature mercredi de plusieurs contrats industriels d'une valeur de 18 milliards d'euros, 50 ans après l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. /Photo prise le 26 mars 2014/REUTERS/Benoit Tessier