March 25, 2014 / 7:28 AM / 3 years ago

S&P abaisse la note de crédit brésilienne à "BBB-"

4 MINUTES DE LECTURE

Vue de Sao Paulo. Standard & Poor's a abaissé la note de crédit brésilienne de "BBB" à "BBB-", tout en relevant sa perspective de "négative" à "stable", disant recevoir des signaux contrastés en provenance du gouvernement qui ont des implications négative pour le budget et pour la crédibilité des politiques économiques. /Photo prise le 22 mars 2014/Paulo Whitaker

BRASILIA (Reuters) - Standard & Poor's a abaissé lundi la note de crédit brésilienne de "BBB" à "BBB-", tout en relevant sa perspective de "négative" à "stable", disant recevoir des signaux contrastés en provenance du gouvernement qui ont des implications négatives pour le budget et pour la crédibilité des politiques économiques.

L'agence de notation, dont le gouvernement brésilien conteste l'analyse, dit anticiper un maintien de la croissance à un faible niveau pour plusieurs années encore, avec une expansion du produit intérieur brut de 1,8% en 2014 et 2% en 2015.

Le relèvement de la perspective de la note laisse entendre qu'aucun nouvel abaissement de la note proprement dite n'est prévu dans l'immédiat.

La décision de S&P était largement anticipée par les marchés, mais le calendrier choisi pour l'annoncer, à un peu plus de six mois de l'élection présidentielle à laquelle Dilma Rousseff se représente, est de nature à compliquer la tâche du gouvernement.

Cette décision pourrait également inciter Fitch et Moody's, les deux autres grandes agences, à dire à leur tour qu'elles pourraient abaisser la note de crédit du Brésil.

L'année 2014 occupe tous les esprits au Brésil avec la Coupe du monde de football dans trois mois et l'élection présidentielle du 5 octobre, mais l'horizon 2015 s'annonce bien moins réjouissant avec des réajustements douloureux en vue pour la première puissance économique d'Amérique latine.

La présidente Dilma Rousseff -ou son successeur- devra tailler dans le budget, augmenter les impôts et prendre d'autres mesures draconiennes pour corriger les déséquilibres grandissants des finances du pays.

L'opposition dénonce Des dépenses Publiques "Exorbitantes"

Après avoir été l'un des marchés émergents les plus dynamiques de la planète durant la première décennie de ce siècle, le Brésil vient de connaître quatre années de croissance décevante et de nombreux investisseurs prédisent un retour sur terre imminent et brutal.

Dans son communiqué, S&P évoque notamment un "dérapage budgétaire" et l'étroitesse de la marge de manoeuvre pour un ajustement de la politique économique et budgétaire avant le scrutin présidentiel.

Le ministère des Finance ne partage pas cette analyse et estime que cette dégradation de la "signature" du Brésil est en contradiction avec la solidité des fondamentaux de l'économie du pays par rapport aux autres économies majeures.

"L'économie brésilienne a une faible vulnérabilité externe parce qu'elle détient le cinquième volume le plus important de réserves internationales parmi les nations du G20", a répliqué le ministère dans un communiqué.

A l'inverse, l'opposition estime que la décision de S&P est la conséquence de la politique économique du gouvernement Rousseff.

Son chef de file, le sénateur Aecio Neves, du Parti de la social-démocratie brésilienne (PSDB, droite), a dénoncé une "manipulation" des comptes budgétaires de la nation et des dépenses publiques "exorbitantes".

"Le Brésil traverse une triste période de perte de confiance et de crédibilité gâchée", a-t-il dit.

Dans l'opinion, Dilma Rousseff dispose d'une large avance. Un sondage Ibope publié jeudi la crédite de 43% des intentions de vote en vue du scrutin du 5 octobre, contre 15% pour Aecio Neves et 7% pour Eduardo Campos, le gouverneur de l'Etat de Pernambuco et membre du Parti socialiste brésilien (PSB).

Nicolas Delame pour le service français; édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below