Wall Street bien orientée mais à la merci de l'Ukraine

dimanche 23 mars 2014 16h31
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street devrait rester favorablement orientée lors de la semaine à venir à moins de nouveaux rebondissements dans la crise ukrainienne ou de mauvaise nouvelle sur le front des indicateurs économiques.

Les investisseurs continuent d'espérer que les récents indicateurs médiocres étaient dus aux intempéries de l'hiver, sans remettre en cause la tendance de fond de la reprise.

L'annonce par Janet Yellen, la nouvelle présidente de la Réserve fédérale, d'une possible hausse des taux d'intérêt dès le premier semestre 2015, en fonction de l'évolution de la situation économique, a aussi renforcé l'intérêt pour les statistiques.

Mais la Bourse restera à la merci d'une escalade des tensions en Ukraine, souligne Bucky Hellwig, vice-président de la société de gestion BB&T Wealth Management à Birmingham dans l'Alabama. "La tendance est meilleure qu'il y a un mois et restera favorable à moins d'événements mondiaux graves ou de statistiques économiques décevantes aux Etats-Unis ou à l'étranger", dit-il.

Le marché boursier a rebondi la semaine passée après son recul de plus de 2% la semaine précédente sur fond de crise ukrainienne et de ralentissement économique en Chine.

L'indice S&P-500 a atteint un nouveau record à 1.883,97 points pendant la séance de vendredi avant de finir en repli de 0,30% sous la pression de prises de bénéfice. En cinq séances, il a repris 1,4%, soit sa meilleure performance hebdomadaire depuis février, et il affiche une progression d'environ 1% depuis le début de l'année.

LES FINANCIÈRES EN VUE   Suite...

 
Wall Street devrait rester favorablement orientée lors de la semaine à venir à moins de nouveaux rebondissements dans la crise ukrainienne ou de mauvaise nouvelle sur le front des indicateurs économiques. /Photo prise le 11 mars 2014/REUTERS/Brendan McDermid