Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

vendredi 21 mars 2014 09h48
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont débuté en légère hausse vendredi, dans un contexte de tensions accrues autour de la Crimée après l'annonce par Washington de sanctions contre certains des plus proches alliés de Vladimir Poutine.

À Paris, l'indice CAC 40 progresse de 0,12% à 4.333,30 points vers 8h35 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,2% et à Londres, le FTSE de 0,13%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 prend 0,15%.

Les Etats-Unis ont décidé de sanctionner vingt nouvelles personnalités impliquées dans l'annexion de la Crimée par la Russie, a annoncé jeudi le président Barack Obama, qui a également ouvert la voie à d'éventuelles sanctions contre des pans entiers de l'économie russe.

De son côté, l'Europe a élargi sa "liste noire" des personnalités russes et pro-russes impliquées dans l'annexion de la Crimée mais a pris soin de ménager Moscou pour ne pas compromettre la "désescalade" qu'elle espère.

En outre, l'agence Fitch a maintenu la note BBB de la Russie mais a abaissé vendredi ses perspectives de stables à négatives dans le contexte de la crise entre Moscou et les Occidentaux concernant l'Ukraine.

La Bourse de Moscou accuse le coup, avec un indice MICEX libellé en roubles qui perd 2,6% et un indice RTS libellé en dollars 3,3%.

"Il n'y a pas eu d'escalade militaire, ce qui fait que l'impact global de la crise sur les marchés européens est très faible aujourd'hui, mais il est préférable d'éviter les titres exposés à la Russie", note un trader parisien.

Alors que la Bourse de Tokyo était fermée ce vendredi pour l'équinoxe de printemps, les indices de Shanghaï et du marché chinois ont fortement progressé ce vendredi de, respectivement, 2,7% et 3,4%, ayant tous deux bénéficié d'un courant d'achats à bon compte après leurs récents reculs.

Le secteur des télécoms est encore une fois au centre de l'attention ce matin après que Bouygues a rouvert les hostilités pour la conquête de SFR en relevant jeudi de 1,85 milliard d'euros la partie en numéraire de son offre, moins d'une semaine après l'entrée en négociations exclusives de la maison mère de l'opérateur Vivendi avec son rival Numericable.   Suite...

 
Les Bourses européennes ont débuté en légère hausse vendredi, dans un contexte de tensions accrues autour de la Crimée après l'annonce par Washington de sanctions contre certains des plus proches alliés de Vladimir Poutine. À Paris, le CAC 40 progresse de 0,12% à l'ouverture. À Francfort, le Dax avance de 0,2% et à Londres, le FTSE de 0,13%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 prend 0,15%. /Photo d'archives/REUTERS/Lisi Niesner