Après Hitachi Maxwell, Japan Display manque ses débuts à Tokyo

mercredi 19 mars 2014 11h01
 

par Edmund Klamann et Takashi Umekawa

TOKYO (Reuters) - Japan Display, le premier fabricant mondial d'écrans pour smartphones, a chuté de 17% mercredi pour sa première séance de cotation à Tokyo, des débuts manqués qui font suite à ceux de Hitachi Maxwell la veille et reflètent la désaffection des investisseurs étrangers pour la place japonaise cette année.

L'offre publique de vente (IPO) de 3,3 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros), la plus importante depuis le début de l'année à Tokyo, avait déjà reçu un accueil mitigé des investisseurs étrangers inquiets pour l'évolution des prix des écrans pour smartphones et tablettes.

Le fournisseur d'Apple a en conséquence ramené à 37,5%, au lieu de 45%, la part de l'IPO réservée aux étrangers et a opté pour un prix d'introduction de 900 yens, à la limite inférieure de sa fourchette d'indicative.

Malgré cette prudence, le titre a échoué à 763 yens au terme de sa première séance, après avoir reculé jusqu'à 706 le matin.

Mardi déjà, le fabricant de batteries Hitachi Maxell avait chuté de 14% pour ses débuts en Bourse.

Les analystes imputent davantage ces débuts manqués aux conditions de marché difficiles qu'aux fondamentaux des deux entrants.

"Après la baisse de Hitachi Maxwell hier, on a craint la même chose avec Japan Display et les ordres de vente ont pris le dessus", commente Nobuyuki Fujimoto, chez SBI Securities.

De manière générale, dit-il, les investisseurs étrangers sont mécontents du rythme de la dérégulation au Japon et inquiets des conséquences du relèvement de la TVA qui interviendra le 1er avril.   Suite...

 
Le PDG de Japan Display, Shuichi Otsuka, sonne la cloche à la Bourse de Tokyo. Le premier fabricant mondial d'écrans pour smartphones a chuté de 17% mercredi pour sa première séance de cotation à Tokyo, des débuts manqués qui font suite à ceux de Hitachi Maxwell la veille et reflètent la désaffection des investisseurs étrangers pour la place japonaise cette année. /Photo prise le 19 mars 2014/REUTERS/Yuya Shino