18 mars 2014 / 18:08 / dans 4 ans

Le projet d'Office pour iPad fait bondir l'action Microsoft

L'action Microsoft a bondi mardi à 39,90 dollars, des niveaux jamais atteints depuis près de 15 ans, après des informations de presse évoquant le lancement prochain d'une version de sa suite de logiciels bureautiques Office dédiée à la tablette iPad d'Apple. /Photo prise le 4 février 2013/REUTERS/Régis Duvignau

(Reuters) - L‘action Microsoft a bondi mardi à des niveaux jamais atteints depuis près de 15 ans après des informations de presse évoquant le lancement prochain d‘une version de sa suite de logiciels bureautiques Office dédiée à la tablette iPad d‘Apple.

Le nouveau directeur général de Microsoft, Satya Nadella, pourrait dévoiler une version d‘Office pour l‘iPad le 27 mars, lors de sa première intervention devant la presse et des responsables du secteur, a déclaré lundi une source à Reuters.

Au lendemain de cette annonce, l‘action Microsoft a gagné jusqu‘à 5% pour atteindre 39,90 dollars (28,68 euros) avant de redescendre légèrement à 39,60, soit une hausse d‘un peu plus de 4%, autour de 17h45 GMT.

L‘action Microsoft n‘a plus atteint la barre des 40 dollars depuis juillet 2000.

Les investisseurs appellent depuis plusieurs années déjà Microsoft à adapter Office aux produits nomades d‘Apple et de Google, plutôt que de la cantonner à l‘écosystème de Windows alors que les ventes de PC reculent.

Mais le groupe cofondé par Bill Gates a toujours refusé de franchir le pas, de crainte de nuire à son système d‘exploitation, son produit le plus lucratif.

Certains analystes estiment qu‘en refusant d‘adapter Office à l‘iPad, dont 200 millions d‘exemplaires ont été vendus dans le monde, Microsoft s‘est privé d‘un chiffre d‘affaires de l‘ordre de 2,5 milliards de dollars (1,8 milliard d‘euros) par an.

“Nous estimons que si 10% de la base installée d‘iPad s‘équipait en Office, cela pourrait entraîner 15 millions d‘abonnements, ce qui générerait un chiffre d‘affaires en abonnements à Office de l‘ordre de 1,1 à 1,5 milliard de dollars par an”, écrit Mark Moerdler, analyste chez Bernstein Resarch, dans une note publiée mardi.

Supantha Mukherjee et Soham Chatterjee à Bangalore; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below