Wall Street ouvre en légère hausse après le discours de Poutine

mardi 18 mars 2014 14h56
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a débuté en légère hausse mardi, poursuivant son rebond de la veille, les déclarations du président russe ayant rassuré les investisseurs quant aux risques d'escalade en Ukraine après le vote de rattachement de la Crimée à la Russie.

Vladimir Poutine a assuré, devant les deux chambres du parlement russe, que Moscou ne souhaitait pas une partition de l'Ukraine tout en affirmant que la Crimée était d'une importance vitale et historique aux yeux de la Russie.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagnait 0,15% à 16.271,18 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progressait de 0,18% à 1.862,25 points et le Nasdaq Composite prenait 0,37% à 4.295,71 points.

"La tendance sur le marché reflète le soulagement de voir qu'il n'y aura pas d'escalade menant à une confrontation dont l'issue serait incertaine", estime Mark Luschini, responsable de la stratégie chez Janney Montgomery Scott à Philadelphie, à propos de la situation en Ukraine.

Les investisseurs attendent par ailleurs la décision de la Réserve fédérale américaine lors de sa réunion de deux jours qui débute ce mardi. La banque centrale devrait s'en tenir à son programme de réduction progressive de ses achats d'actifs, mais la prudence reste de mise jusqu'à la publication du communiqué mercredi à 18h00 GMT.

L'annonce d'une hausse très faible, de 0,1%, des prix à la consommation aux Etats-Unis au mois de février ne devrait pas modifier la position de la Fed.

Microsoft prend 1,8%. Le nouveau directeur général, Satya Nadella, pourrait dévoiler le 27 mars une version de sa suite de logiciels Office dédiée à la tablette iPad d'Apple, a déclaré une source à Reuters.

Caesars Entertainment s'adjuge 3,1%. Le groupe de Las Vegas va pouvoir ouvrir son premier casino en Asie, en association avec son partenaire de Hong Kong Lippo.

(Ryan Vlastelica, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
Wall Street a débuté en légère hausse mardi, poursuivant son rebond de la veille, les déclarations du président russe ayant rassuré les investisseurs quant aux risques d'escalade en Ukraine après le vote de rattachement de la Crimée à la Russie. Quelques minutes après le début des échanges, le Dow Jones gagnait 0,15%, le Standard & Poor's 500 0,18% et le Nasdaq Composite 0,37%. /Photo d'archives/REUTERS/Chip East