Des administrateurs de Scania critiquent l'OPA de VW

mardi 18 mars 2014 16h58
 

par Niklas Pollard et Andreas Cremer

STOCKHOLM (Reuters) - Les administrateurs indépendants de Scania ont recommandé mardi aux actionnaires minoritaires du groupe de rejeter l'offre d'achat de 6,7 milliards d'euros présentée par Volkswagen en la jugeant insuffisante, une décision qui illustre le conflit entre l'actionnaire majoritaire allemand et les investisseurs suédois.

Dans un communiqué, le comité d'administrateurs indépendants explique que l'offre de VW à 200 couronnes suédoises par action ne reflète pas les perspectives à long terme de Scania, ses perspectives de croissance, son excellence technologique et les synergies potentielles.

Il recommande en conséquence aux actionnaires minoritaires de ne pas apporter leurs titres.

Le comité inflige ainsi un sérieux revers à VW, qui cherche depuis huit ans à intégrer le constructeur de camions pour créer le numéro un européen du secteur, dans un marché actuellement dominé par Daimler et Volvo.

Volkswagen n'a pas paru ébranlé par ce rejet, réaffirmant de son côté sa confiance dans le succès de son offre et ajoutant qu'elle serait annulée si elle n'obtenait pas les 90% du capital nécessaires à un retrait de la cote.

"Le prix de l'offre de 200 couronnes par action Scania permet, d'après nous, aux actionnaires de Scania de réaliser le maximum de la valeur qu'ils peuvent raisonnablement attendre de leur investissement", a déclaré le groupe dans un communiqué.

"Nous sommes convaincus que les investisseurs sauront apprécier cette opportunité unique", a-t-il ajouté.

Le groupe allemand, avec sa filiale MAN, détient déjà 62,6% du capital et 89,2% des droits de vote de Scania.   Suite...

 
Moteur Scania. Le comité indépendant chargé par le conseil d'administration de Scania d'évaluer l'offre d'achat de Volkswagen sur les participations minoritaires dans le constructeur de camions a émis mardi un avis négatif sur la proposition du groupe allemand. /Photo d'archives/REUTERS/Fabian Bimmer