Renault-Nissan se dote d'un nouveau comité de direction

lundi 17 mars 2014 17h02
 

par Gilles Guillaume et Yoko Kubota

PARIS/TOKYO (Reuters) - Renault et Nissan ont doté lundi leur alliance d'un nouveau comité de direction afin d'accélérer l'intégration entamée il y a quinze ans entre les deux constructeurs.

L'alliance Renault-Nissan, fondée en 1999, avait annoncé fin janvier la création de quatre directions communes afin d'atteindre au moins 4,3 milliards d'euros de synergies annuelles d'ici 2016. Ce projet a été présenté aux syndicats et approuvé par les conseils d'administration des deux groupes, et entrera en vigueur à compter du 1er avril.

"Afin de faciliter la mise en place et le pilotage de cette nouvelle organisation, un nouveau comité de direction Alliance sera établi et présidé par (le PDG) Carlos Ghosn", annonce l'alliance dans un communiqué.

Christian Mardrus, successivement directeur des systèmes informatiques chez Renault et de la logistique au sein de l'alliance, sera nommé directeur délégué à la présidence de Renault-Nissan.

Dans une interview téléphonique à Reuters, Carlos Ghosn a expliqué qu'il avait fallu du temps pour parvenir à ce nouveau stade de l'alliance car l'objectif est de réaliser une intégration la plus "pacifique et consensuelle" possible.

"J'essaie de créer le minimum de changements pour le maximum de performance", a-t-il ajouté, soulignant que les marques de l'alliance resteraient distinctes et qu'une fusion complète serait problématique.

Le nouvel objectif de synergies revient à augmenter de 60% environ les gains d'échelle entre les deux partenaires, par rapport aux 2,69 milliards d'euros de synergies réalisées en 2012.

  Suite...

 
Carlos Ghosn, le PDG de Renault et de Nissan. L'alliance s'est dotée lundi d'un nouveau comité de direction afin d'accélérer l'intégration entre les deux constructeurs. /Photo prise le 26 juillet 2013/REUTERS/Babu