Les Bourses européennes en recul dans les premiers échanges

vendredi 14 mars 2014 09h51
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en baisse vendredi, l'indice Dax de Francfort s'apprêtant à accuser sa plus forte perte hebdomadaire depuis le mois de juin 2012, l'escalade des tensions en Ukraine avant le référendum de dimanche en Crimée incitant les investisseurs à délaisser les actifs à risque.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,43% à 4.232,46 points vers 9h30. Au même moment à Francfort, le Dax cède 0,6% et à Londres, le FTSE 0,27%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 0,31%.

L'indice de volatilité en Europe fait un bond en avant de 3,33% à 22,82 points, son plus haut niveau depuis début février.

Alors que des milliers de soldats russes participent à des manoeuvres près de la frontière avec l'Ukraine, les Etats-Unis et l'Allemagne ont lancé dans la journée de jeudi de nouvelles mises en garde à la Russie si la République autonome de Crimée, cédée par Moscou en 1954 à l'Ukraine, organisait comme prévu dimanche un référendum sur son rattachement à la Russie.

"Face aux menaces de sanctions des Occidentaux contre la Russie si le référendum a lieu et les mesures de rétorsion envisagées par la Russie, les traders craignent que la situation ne s'envenime plus vite qu'ils ne pourront liquider leurs positions", écrit Jonathan Sudaria, chez London Capital Group.

La Bourse de Tokyo a fini sur une perte de 3,3%, avec un recul de 6,20% sur l'ensemble de la semaine, alors que le yen profite toujours de son statut de valeur refuge face au dollar et à l'euro

L'indice MSCI Asie-Pacifique hors Japon perd 1,21%, à son plus bas niveau depuis mi-février, l'indice mondial se replie de 0,45% et celui des seuls marchés émergents de 1,04%.

A Moscou, l'indice MICEX chute de 4,2% après avoir touché son plus bas niveau depuis octobre 2009, alors que l'indice IRTS libellé en dollars perd plus de 4,85% après être tombé à ses plus bas depuis août 2009.

Parallèlement, la banque centrale russe a vendu 2,66 milliards de dollars pour soutenir le rouble qui menaçait de sortir de sa marge de fluctuation et qui perd encore 0,25% vis-à-vis du dollar.   Suite...

 
Les Bourses européennes ont ouvert en baisse vendredi, l'escalade des tensions en Ukraine avant le référendum de dimanche en Crimée incitant les investisseurs à délaisser les actifs à risque. Vers 9h30, le CAC 40 perd 0,43% à Paris, le Dax cède 0,6% à Francfort et le FTSE abandonne 0,27% à Londres. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau