Stabilité des Bourses européennes à la mi-séance

jeudi 13 mars 2014 13h45
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes restent stables jeudi à mi-séance, à des plus bas d'un mois, et Wall Street s'annonce en léger recul - tandis que l'euro se rapproche de la barre de 1,40 dollar - dans un climat d'aversion au risque face à la crise ukrainienne et après de nouveaux signes de ralentissement en Chine.

L'économie chinoise a fortement ralenti au cours des deux premiers mois de l'année, la croissance de l'investissement, des ventes de détail et de la production industrielle étant tombée à son plus bas niveau depuis plusieurs années.

Alors que huit mille cinq cents soldats russes participent à des manoeuvres près de la frontière avec l'Ukraine, la chancelière allemande Angela Merkel a lancé une mise en garde ferme à Moscou et l'OCDE a reporté les travaux d'adhésion de la Russie.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,14% à 4.300,16 points vers 12h GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,16% et à Londres, le FTSE cède 0,22%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 est inchangé.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,19% à 0,33% et l'indice MSCI mondial prend 0,14%.

Aux valeurs, Peugeot prend 1,5%, deuxième plus forte hausse du SBF 120. La famille Peugeot se serait ralliée à la candidature de Louis Gallois à la présidence du constructeur automobile, rapporte Le Figaro.

L'indice automobile européen gagne 1,2%, alors que Volkswagen, qui prévoit de vendre plus de 10 millions de véhicules dans le monde cette année, prend 3%.

Delhaize abandonne 7,2% à la suite d'un avertissement sur ses résultats du premier trimestre

Wm Morrison chute de 9,1%, plus forte baisse du Stoxx 600, après avoir fortement abaissé ses perspectives, entraînant l'indice du secteur de la distribution en Europe en baisse (-1,5%).   Suite...

 
Les Bourses européennes restent stables jeudi à mi-séance, à des plus bas d'un mois, et l'euro se rapproche de la barre de 1,40 dollar dans un climat d'aversion au risque face à la crise ukrainienne et après de nouveaux signes de ralentissement en Chine. À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,14% à 4.300,16 points vers 12h GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,16% et à Londres, le FTSE cède 0,22%. /Photo prise le 13 mars  2014/REUTERS/