Interparfums mise gros sur Karl Lagerfeld

mercredi 12 mars 2014 15h20
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Interparfums, qui a vu sa rentabilité atteindre un niveau record en 2013 grâce à de moindres investissements, espère entamer une nouvelle étape de son développement avec les parfums Karl Lagerfeld, lancés mercredi.

Le concepteur de parfums sous licence pour Montblanc, Jimmy Choo, Boucheron ou Van Cleef & Arpels, qui avait racheté la licence Lagerfeld à l'américain Coty en 2012, nourrit de grandes ambitions avec ce lancement mondial.

Les deux parfums - un masculin et un féminin - à l'effigie du célèbre couturier de Chanel seront commercialisés dans quelque 10.000 points de vente, principalement aux Etats-Unis, en Allemagne, au Royaume-Uni et au Moyen-Orient.

En France, où les précédentes fragrances de la marque avaient essuyé un échec commercial, le nouveau jus sera d'abord vendu en exclusivité aux Galeries Lafayette jusqu'à la fin 2014.

Interparfums va investir 10 à 12 millions d'euros en marketing et publicité pour ce lancement, et ambitionne de faire de Lagerfeld un nouveau pilier de sa croissance.

"Karl Lagerfeld a un potentiel très important", a déclaré mercredi à la presse Philippe Benacin, estimant que le parfum avait les atouts pour atteindre les niveaux de vente de ses trois premières marques, Lanvin, Montblanc et Jimmy Choo (entre 55 et 65 millions d'euros en 2013).

Si, dans le passé, le parfum Lagerfeld n'a guère décollé - ses ventes avoisinaient la dizaine de millions de dollars en 2012 - c'est qu'il n'a pas fait l'objet des investissements nécessaires, estime le PDG d'Interparfums.

Il dit viser un chiffre d'affaires de 16 millions d'euros pour les deux nouvelles fragrances dès cette année.   Suite...

 
Interparfums, qui a vu sa rentabilité atteindre un niveau record en 2013 grâce à de moindres investissements, espère entamer une nouvelle étape de son développement avec les parfums Karl Lagerfeld, lancés mercredi. /Photo prise le 1er octobre 2013/REUTERS/Benoît Tessier