Wall Street ouvre en baisse, la Chine inquiète

mercredi 12 mars 2014 14h58
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert dans le rouge mercredi, engageant le S&P 500 dans sa troisième séance de baisse d'affilée, dans un climat d'inquiétudes croissantes sur la vigueur de l'économie chinoise.

Les cours du cuivre à Londres, très corrélés à la croissance en Chine, sont en recul pour le quatrième jour consécutif et se traitent à leurs plus bas niveaux depuis mi-2010. Des signes de ralentissement et le premier défaut de paiement obligataire d'une entreprise chinoise ont aggravé les craintes concernant les instruments financiers adossés au cuivre.

Les investisseurs continuent par ailleurs à surveiller l'évolution de la crise ukrainienne. La saison des résultats touchant à sa fin et l'agenda des indicateurs économiques étant peu nourri, le marché manque de catalyseur pour pousser la S&P au-delà de son record atteint le 7 mars.

L'indice Dow Jones perd 0,39% à 16.288 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,47% à 1.858,79 points et le Nasdaq Composite cède 0,47% à 4.286,93 points.

Aux valeurs, Energy XXI perd 5,6% après avoir annoncé son intention de racheter EPL OIL & GAS (+30,2%) pour 1,53 milliard de dollars.

Geron chute de 64,8%. Le laboratoire a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) avait ordonné l'arrêt des essais de son médicament oncologique imetelstat, s'inquiétant d'effets secondaires potentiellement négatifs pour le foie.

(Chuck Mikolajczak, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
Wall Street a ouvert dans le rouge mercredi, engageant le S&P 500 dans sa troisième séance de baisse d'affilée, dans un climat d'inquiétudes croissantes sur la vigueur de l'économie chinoise. Le Dow Jones perd 0,39% dans les premiers échanges, le Standard & Poor's 500 recule de 0,47% et le Nasdaq Composite cède 0,47%.  /Photo prise le 5 mars 2014/REUTERS/Brendan McDermid