A la peine en France, Auchan passe à l’offensive sur les prix

lundi 10 mars 2014 19h13
 

par Pascale Denis

LILLE (Reuters) - Auchan, dont les résultats 2013 ont été tirés par son expansion en Chine et en Europe de l'Est, entend passer à l'offensive en France où ses ventes ont reculé et où il veut regagner du terrain à coup de baisses de prix et de promotions plus agressives.

Cinquième distributeur en France et troisième français à l'international derrière Carrefour et Casino, Auchan a vu ses ventes baisser de 1,1% l'an dernier en France, où le groupe réalise 41,8% de son chiffre d'affaires.

La performance du distributeur nordiste est encore plus négative dans ses hypermarchés (75% du chiffre d'affaires), avec une baisse de 2,4% à magasins comparables hors essence.

Ce recul contraste avec le redressement de Carrefour (+0,2%), qui s'est lancé il y a un an et demi dans des baisses de prix, tandis que Casino (-5,9%) a fait moins bien, ayant entamé le même mouvement plus tardivement.

"L'année a été difficile sur le plan commercial", a reconnu Vincent Mignot, directeur général d'Auchan France, lors d'une conférence de presse, évoquant un recul de la part de marché du distributeur et une plus forte exposition que ses concurrents au non-alimentaire, particulièrement touché par la crise.

Selon les données de Kantar WorldPanel, Auchan a perdu 0,2 point de part de marché en 2013 tous formats confondus, à 11,3%, derrière Carrefour (-0,3 point à 20,3%), Leclerc (+1 à 19,6%), Intermarché (+0,3 à 14,2%) et Casino (-0,6 à 11,7%).

"Il ne faut pas s'attendre à une hypothétique sortie de crise", a observé Vincent Mignot.

  Suite...

 
Auchan, dont les résultats 2013 ont été tirés par son expansion en Chine et en Europe de l'Est, entend passer à l'offensive en France où ses ventes ont reculé et où il veut regagner du terrain à coup de baisses de prix et de promotions plus agressives. /Photo prise le 10 mars 2014/REUTERS/Pascal Rossignol