March 9, 2014 / 2:57 PM / 3 years ago

Unilever prend le contrôle d'une société chinoise dans l'eau

1 MINUTES DE LECTURE

Le patron d'Unilever, Paul Polman. Le géant anglo-néerlandais des biens de consommation courante a pris une participation majoritaire dans la société chinoise de traitement de l'eau Qinyuan, réalisant ainsi sa plus grosse acquisition en Chine en dix ans, a annoncé le groupe dimanche, sans en préciser le coût. /Photo prise le 7 mars 2014/Luke MacGregor

SHANGHAI (Reuters) - Unilever a pris une participation majoritaire dans la société chinoise de traitement de l'eau Qinyuan, réalisant ainsi sa plus grosse acquisition en Chine en dix ans, a annoncé le groupe dimanche, sans en préciser le coût.

Le géant anglo-néerlandais des biens de consommation courante a précisé sur son site que la prise de contrôle de Qinyuan, qui fabrique des purificateurs d'eau, des équipements d'eau potable et des filtres pour le traitement de l'eau, compléterait son activité existante sous la marque Pureit.

"Cet accord fera plus que doubler la taille de notre activité de purification d'eau et mettra en commun les technologies complémentaires de Pureit et de Qinyuan", a déclaré le directeur général d'Unilever Paul Polman dans le communiqué.

Qinyuan a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 140 millions d'euros en 2013, selon Unilever, qui ajoute que le fondateur de la société chinoise resterait direcreur général.

Gabriel Wildau et Samuel Shen, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below