Statu quo de la BCE malgré la faiblesse de l'inflation

jeudi 6 mars 2014 16h52
 

par Leika Kihara

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu ses taux directeurs inchangés jeudi et n'a pas annoncé d'autres mesures pour conforter une reprise fragile au sein de la zone euro tout en prévoyant une inflation durablement basse pour les années à venir.

La décision de laisser le taux de refinancement à 0,25%, le taux de dépôt à 0,0% et le taux de prêt marginal à 0,75% était dans l'ensemble attendue, encore que quelques économistes anticipaient une baisse des taux.

Les services de la BCE prévoient à présent que l'inflation dans la zone euro sera de 1,0% cette année, de 1,3% en 2015 et de 1,5% en 2016, un niveau encore nettement inférieur à son objectif d'une hausse des prix inférieure mais proche de 2,0% l'an.

Les dernières informations économiques disponibles suggèrent que la reprise économique est en cours et n'a pas besoin d'un coup de pouce supplémentaire dans l'immédiat, a déclaré le président de la BCE Mario Draghi lors de la traditionnelle conférence de presse qui suit la réunion mensuelle de politique monétaire. "Nous avons vu notre scénario de base confirmé de manière générale", a-t-il dit.

"Les nouvelles qui nous sont parvenues depuis la dernière réunion de politique monétaire sont, je dirais, dans l'ensemble du côté positif."

L'inflation au sein de la zone euro, qui s'est stabilisée à 0,8% en rythme annuel au mois de février, est bloquée depuis cinq mois sous le seuil de 1,0%, une situation que Mario Draghi a qualifié de "zone de danger".

Les nouvelles prévisions de la BCE anticipent une croissance de 1,8% de l'économie de la zone euro après 1,5% en 2015 et 1,2% cette année, des chiffres en légère hausse par rapport aux prévisions de décembre mais bien en-deçà de la croissance tendancielle.

"L'inflation harmonisée devrait rester autour des niveaux actuels dans les mois à venir", a dit Draghi. "Ensuite, les taux d'inflation devraient augmenter graduellement et atteindre des niveaux plus proches de 2,0%".   Suite...

 
La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu ses taux directeurs inchangés jeudi et n'a pas annoncé d'autres mesures pour conforter une reprise fragile au sein de la zone euro tout en prévoyant une inflation durablement basse pour les années à venir. En conférence de presse, le président de la BCE Mario Draghi a déclaré que les dernières informations économiques disponibles suggéraient que la reprise économique était en cours et n'avait pas besoin d'un coup de pouce supplémentaire dans l'immédiat. /Photo prise le 6 mars 2014/REUTERS/Ralph Orlowski