March 5, 2014 / 12:42 PM / 3 years ago

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

3 MINUTES DE LECTURE

Carrefour, en hausse de 4%, signe la plus forte progression du CAC 40 à la mi-séance. Le distributeur a publié des résultats annuels soutenus par une forte amélioration de ses performances en France malgré un contexte économique difficile. Le CAC 40 de son côté perd 0,36% à 4.380 points. /Photo prise le 24 décembre 2013/Paulo Whitaker

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris qui, après les violents mouvements de balancier des deux derniers jours liés à la crise ukrainienne, marque une pause à la faveur d'un apaisement des tensions diplomatiques. A 12h45, l'indice CAC 40 perd 0,36% à 4.380 points.

* Certaines valeurs CYCLIQUES et INDUSTRIELLES qui figuraient mardi parmi les plus forts rebonds, cèdent ainsi à nouveau du terrain.

* TECHNIP, plus forte baisse du CAC 40, perd 2% après avoir grimpé de 3,52% la veille. AIRBUS GROUP cède 1,7%, LAFARGE 1,4%.

Les valeurs de la construction (-0,48%), les pétrolières (-0,7%), l'agroalimentaire (-0,44%), les industrielles (-0,36%) et les produits de base (-0,7%) accusent les plus fortes baisses sectorielles en Europe.

* BOUYGUES perd 1,3%, pénalisé par l'impact potentiel sur le bilan du groupe diversifié d'une éventuelle offre de rachat de SFR, la filiale télécoms de VIVENDI (-0,3%).

* KERING abandonne 1,9%. Adidas (-1,9%), qui a notamment pour concurrent la filiale de Kering Puma (-0,12%), a prévenu que la faiblesse de certaines devises émergentes, dont le rouble, pèserait sur ses résultats de 2014 et mettait en péril ses objectifs 2015. Puma (-0,12%), filiale de Kering.

* CARREFOUR, plus forte progression du CAC 40, s'adjuge 4%. Le distributeur a publié des résultats annuels soutenus par une forte amélioration de ses performances en France malgré un contexte économique difficile, même s'il a reculé dans le reste de l'Europe et en Asie.

* L'AUTOMOBILE s'inscrit comme la plus forte hausse sectorielle en Europe. RENAULT, pénalisé récemment par son exposition à la Russie, gagne 2,2%. Hors CAC, PLASTIC OMNIUM gagne 5,4%.

* SCOR gagne 2%. Le réassureur a profité notamment en 2013 du rachat des activités américaines de Generali, et a confirmé des discussions sur l'avenir de MutRé.

* IMERYS (+1,77%) a une nouvelle fois relevé son offre d'achat sur l'américain Amcol, ripostant ainsi à une surenchère de Minerals Technologies.

* CARMAT chute de 5,7%. La société a annoncé mardi soir la poursuite en France de l'essai clinique de son coeur artificiel, après le décès du premier patient transplanté.

* ALBIOMA gagne 6,5%. Le producteur indépendant d'électricité a annoncé sa première acquisition de centrale au Brésil, ainsi que des résultats 2013 en forte progression grâce notamment à des hausses de tarifs.

* GFI INFORMATIQUE (+1,45%) anticipe une poursuite de l'amélioration de son chiffre d'affaires et de sa rentabilité en 2014, malgré la fragilité de la conjoncture en France, de loin son premier marché.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below