Scor profite du rachat de Generali US, discute de MutRé

mercredi 5 mars 2014 10h49
 

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Scor a dégagé en 2013 des résultats en nette hausse, profitant notamment du rachat l'an dernier des activités de l'assureur italien Generali aux Etats-Unis qui a entraîné une forte progression de ses revenus dans la réassurance vie.

Le réassureur français indique mercredi avoir dégagé l'an dernier un bénéfice net de 549 millions d'euros en hausse de 31,3% par rapport à 2012 (consensus Thomson Reuters I/B/E/S 520 millions d'euros).

A elles seules, les activités de Generali aux Etats-Unis ont contribué à hauteur de 193 millions d'euros au résultat net de Scor sur l'ensemble de l'exercice 2013.

"C'est (une contribution) extrêmement substantielle. Cela fait partie des capacités du groupe à procéder à des acquisitions stratégiques dans des conditions financières extrêmement satisfaisantes", a souligné Denis Kessler, le PDG de Scor, lors d'une conférence téléphonique.

En Bourse, après avoir ouvert en hausse de plus de 3%, l'action Scor gagnait 1,38% à 25,04 euros à 10h32. Depuis le début de l'année, le titre réduit ses pertes mais cède encore 5,59% après un gain de 30% en 2013.

La capitalisation boursière de Scor ressort désormais à 4,81 milliards d'euros.

"Le gain sur le rachat de Generali US a été supérieur à ce que nous avions supposé", font remarquer les analystes de Berenberg dans leur note de recherche.

Scor, qui avait racheté en 2012 Transamerica Re, indique aussi qu'il versera à ses actionnaires un dividende de 1,3 euro par action au titre de 2013, contre 1,2 euro un an plus tôt, soit un montant en ligne avec les attentes du marché.   Suite...

 
Scor a dégagé en 2013 des résultats en nette hausse, profitant du rachat l'an dernier des activités de l'assureur italien Generali aux Etats-Unis qui a entraîné une forte progression de ses revenus dans la réassurance vie. /Photo d'archives/REUTERS/ Christian Hartmann