Les Bourses européennes ouvrent en hausse

vendredi 28 février 2014 09h59
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse vendredi, soutenues par des anticipations d'une nouvelle baisse de l'inflation en zone euro qui pourrait inciter la Banque centrale européenne à assouplir encore sa politique monétaire.

L'inflation, qui sera publiée à 12h00, devrait tomber à 0,7% en février contre 0,8% en janvier, selon une enquête de Reuters, mais certains analystes s'attendent à ce que la hausse de l'indice des prix soit encore plus faible.

"Il y a un risque non négligeable que l'inflation en zone euro soit inférieure aux attentes, à 0,6% en variation annuelle", dit le Crédit Agricole.

Un tiers des économistes interrogés par Reuters tablent sur une baisse du taux Refi de la BCE, actuellement à 0,25%, lors de sa réunion du 6 mars.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,12% à 4.402,07 points vers 9h40. À Francfort, le Dax prend 0,32 et à Londres, le FTSE est stable. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 0,16%.

L'indice MSCI Asie-Pacifique hors Japon progresse de 0,07% et l'indice des marchés émergents progresse de 0,23% à ce stade.

Malgré la perspective d'une baisse de taux de la BCE et des propos rassurants de la présidente de la Fed, les marchés restent vulnérables, avec quelques résultats décevants et un contexte de montée des tensions en Ukraine.

"Entre la fin du mois et les tensions en Ukraine largement sous-estimées en Europe, on pourrait voir des prises de bénéfices aujourd'hui", estime David Thebault, responsable du trading quantitatif chez Global Equities.

En Ukraine, un groupe d'hommes armés s'est emparé de l'aéroport de Simféropol, capitale de la Crimée, dans la nuit de jeudi à vendredi, quelques heures après la prise du parlement régional par d'autres hommes armés pro-russes, provoquant un avertissement du président ukrainien.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse vendredi, soutenues par des anticipations d'une nouvelle baisse de l'inflation en zone euro qui pourrait inciter la Banque centrale européenne à assouplir encore sa politique monétaire. À Paris, l'indice CAC 40 gagnait 0,12% vers 9h40. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau