Areva reste dans le rouge à cause de l'EPR finlandais

mercredi 26 février 2014 20h16
 

par Matthieu Protard et Geert De Clercq

PARIS (Reuters) - Areva a fait état mercredi d'une nouvelle perte au titre de 2013, troisième année consécutive dans le rouge, les comptes ayant encore été plombés par des provisions sur le chantier de l'EPR en Finlande.

Le spécialiste public du nucléaire, dont l'Etat français contrôle directement ou indirectement près de 87% du capital, a enregistré l'an dernier une perte nette de 494 millions d'euros après une autre perte, de 99 millions, en 2012.

Les comptes 2013 intègrent 566 millions d'euros de provisions, dont 425 millions concernant l'EPR finlandais OL3.

Cette nouvelle provision au titre de cet EPR porte à 3,85 milliards d'euros le total des provisions depuis le début de ce chantier qui connaît d'importants retards et surcoûts.

"La provision est liée à des relations difficiles avec le client", a dit à Reuters Pierre Aubouin, le directeur financier d'Areva. "Nous avons dépensé plusieurs centaines de millions d'euros sur ce projet l'an dernier."

L'excédent brut d'exploitation du groupe ressort quant à lui à 1.043 millions d'euros. Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un Ebitda de 1.121 millions.

Compte tenu de sa perte nette, le groupe ne versera pas de dividende à ses actionnaires. Son dernier dividende remonte à 2010, au titre de l'exercice 2009.

Areva a également dit viser pour cette année une baisse de son chiffre d'affaires organique de l'ordre de 2% à 5%.   Suite...

 
Areva annonce une perte nette de 494 millions d'euros, signant une troisième année consécutive dans le rouge. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen