25 février 2014 / 21:20 / dans 4 ans

Wall Street finit en léger repli, affecté par le consommateur

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en légère baisse la séance de mardi, le soutien apporté par une paire de valeurs de la distribution, qui ont fortement monté à la suite de leurs résultats solides, n‘ayant pu totalement contrebalancer une statistique de la confiance du consommateur décevante.

Les indices ont évolué en baisse durant la plus grande partie de la matinée, avant de se retourner à la hausse à la mi-séance puis de s‘orienter à nouveau dans le rouge mais sans grande conviction.

L‘indice Dow Jones a perdu 27,48 points (0,17%) à 16.179,66. Le S&P-500 a cédé 2,49 points (0,13%) à 1.845,12. Le Nasdaq Composite a abandonné 5,38 points (0,13%) à 4.287,59.

L‘indice S&P avait inscrit de nouveaux records en séance lundi mais avait reflué dans l‘après-midi.

Deux statistiques sont parues durant la séance.

Les prix des maisons individuelles ont augmenté en décembre légèrement plus que ce qui était attendu, selon l‘enquête mensuelle S&P/Case-Shiller.

La confiance du consommateur s‘est détériorée en février aux Etats-Unis, parce que, entre autres raisons, les ménages ne sont plus aussi optimistes quant à leurs perspectives.

Pour beaucoup d‘analystes, cette statistique, comme bien d‘autres, a subi le contrecoup d‘un hiver particulièrement rigoureux mais les boursiers sont à la recherche d‘éléments justifiant les niveaux actuels du marché.

“Nous voulons savoir dans quelle mesure cet accès de faiblesse est imputable à la météo; si le marché est effrayé, on risque un gros rétrogradage”, dit Rex Macey (Wilmington Trust). “Cela dit, le marché nourrit de grandes espérances pour 2015, dès lors un rétrogradage serait à notre avis une bonne occasion de faire des rachats à bon compte”.

Nombre de traders attendent l‘allocution de la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen devant la commission bancaire du Sénat jeudi, deuxième volet de son témoignage semestriel Humphrey-Hawkins.

Ils se demandent si elle évoquera les répercussions climatiques sur l‘activité économique et si elle confirmera le calendrier de réduction des rachats d‘actifs.

Aux valeurs, Home Depot a gagné 4% à 80,98 dollars. Le numéro un mondial du bricolage a fait état d‘un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, un strict contrôle des coûts ayant permis de compenser des ventes mitigées.

L‘action Macy’s a pris 6% à 56,25 dollars , la chaîne de grands magasins ayant confirmé ses prévisions annuelles malgré un début d‘année 2014 rendu difficile par la météo.

L‘indice S&P de la distribution a progressé de près de 2%.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below